Appel à communications : Représentation et mémoire de la migration

Gwénola SEBAUX (Université catholique de l’Ouest Angers), Bettina SEVERIN-BARBOUTIE (Justus-Liebig Universität Gießen), Meryem YOUSSOUFI (Université Ibn Zohr Agadir), Zahia ZEROULOU (Université Lille 1) et Dirk RUPNOW (Institut für Zeitgeschichte / Universität Innsbruck), lancent un appel à communications pour un colloque international dans le cadre du projet CitƐr (« L’Europe et les frontières de la citoyenneté ») sur le thème :

Représentation et mémoire de la migration

Les migrations sont depuis quelque temps au coeur des débats politiques et sociétaux en Europe, et vont très probablement le rester dans les années à venir. Or dès avant les événements « de crise » (perçus comme tels) de l’année 2015, il était devenu manifeste que les sociétés migratoires européennes, façonnées surtout par ladite « migration de travail » après la Seconde Guerre mondiale, n’avaient pas ou qu’à peine intégré dans leurs « mémoires collectives » la perspective migratoire et les expériences et mémoires des migrant(e)s. Dans les infrastructures de la « mémoire collective » (archives, musées) ou dans les narratifs historiques dominants, migrations et migrant(e)s ne sont ni visibles ni audibles…

Télécharger l’intégralité de l’appel à communications : version française et version allemande

Les propositions (titres, résumé et bref CV) sont à envoyer avant le 31 décembre 2017 à :

Langues du colloque : français, allemand.

Les communications ne devront pas excéder 20 minutes, pour permettre un échange de 15 minutes. Il est prévu une publication des Actes du colloque (ouvrage, ou dossier thématique de revue).

Partenaires :

Recrutement d’un stagiaire / projet LIPE (Alliance Europa – LabEx EHNE)

Les projets LIPE (Alliance Europa) et LabEx EHNE recrutent un(e) stagiaire issu(e) d’un master information/communication pour 3 mois afin de participer au lancement de la plateforme numérique « L’Europe, du laboratoire à la classe ».

Financé pour deux ans (2016 – 2018) dans le cadre de « La Fabrique des idées européennes » d’Alliance Europa et coordonné par Virginie CHAILLOU-ATROUS et Michel CATALA, le projet LIPE a pour ambition de mettre en place un centre d’innovation pédagogique pour diffuser et valoriser les résultats de recherches en sciences humaines et sociales sur l’Europe auprès du monde de l’éducation.

Une plateforme numérique a été créée avec pour finalité de regrouper des  ressources pédagogiques innovantes produites par les programmes de recherches nationaux et internationaux travaillant sur l’Europe (fiches pédagogiques, dossiers documentaires, vidéos et web documentaires, sources audio et émissions de radio, MOOC, serious games, cartes animées, iconographie, etc.).

Date limite de candidature : 23 octobre 2017

Télécharger la fiche de poste

Partenaires :

Vidéo, Table ronde : « Migration, intégration : regards croisés France Allemagne »

Vous pouvez dès à présent visionner sur la WebTv de l’Université de Nantes, la Table ronde intitulée : « Migration, intégration : regards croisés France Allemagne ».

Cette Table ronde clôturait le colloque « L’ Histoire migratoire en mouvement : France et Allemagne (19, 20 et 21ème siècle) » qui s’est déroulé à la Maison des Sciences de l’Homme de Nantes le 29 et 30 juin dernier.

Accéder à la vidéo.

RECRUTEMENT D’UN POST-DOCTORANT UBL / CITER (ALLIANCE EUROPA)

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

Dans le cadre de la campagne d’attractivité postdoctorale de l’Université Bretagne Loire, le CRHIA recrute un post-doctorant contractuel pour 12 mois à compter du 1er décembre 2017.

Cofinancé par le projet CITER (Alliance Europa) et l’UBL, le post-doctorant sélectionné travaillera sur la thématique :

Normes Identifications culturelles de la Citoyenneté en Europe

(NICE)

Le projet CITER, « L’Europe et les frontières de la citoyenneté », a pour objectif de renouveler les problématiques sur la citoyenneté européenne en l’abordant à partir de l’histoire de ses marges à la fois juridiques, géographiques, sociales et philosophiques dans une perspective globale et de longue durée.

Missions :

  • Développer un projet de recherche postdoctoral sur une des thématiques du projet CITER.
  • Rédiger des synthèses des travaux les plus marquants portant sur les questions de la citoyenneté, l’assimilation, l’intégration, le multiculturalisme, et les migrations, qu’il s’agisse d’une approche historique, philosophique, politique ou juridique de la citoyenneté dans l’espace européen.
  • Effectuer des recherches (archives, bibliothèques) sur les thématiques en lien avec le projet visant à construire un corpus de textes et des bibliographies.
  • Centraliser des articles des revues mettant spécifiquement en relation la citoyenneté et l’Europe.
  • Participer et préparer aux/les journées d’études et colloques de la période 2018-2019.
  • Suivre du blog de recherche du projet CITER sur hypotheses.org.
  • Faire l’interface avec Alliance Europa et les laboratoires partenaires du projet CITER.
  • Faire l’interface entre les différentes disciplines SHS.
  • Participer à la publication des résultats du projet, travail d’édition

Date limite de candidature : 30 septembre 2017

Pour candidater à cette offre, veuillez transmettre les éléments suivants à :

citer@univ-nantes.fr (copie à clement.thibaud@univ-nantes.fr, felicien.lemaire@univ-angers.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

  • Un CV et une lettre de motivation qui aborde notamment votre projet professionnel
  • Une liste de vos principaux travaux réalisés (2 pages max.) : publications scientifiques, brevets et autres productions scientifiques
  • Le rapport du jury de thèse
  • D’éventuelles lettres de recommandations
  • Une copie de votre diplôme de doctorat

Les dossiers seront examinés par un comité de sélection qui procédera à des auditions le 6 novembre 2017.

Télécharger l’intégralité de la fiche de poste

Pour aller plus loin :

Lieu : Université de Nantes – CRHIA
Partenaire : Université Bretagne Loire, projet CITER, Alliance Europa, Région Pays de la Loire
Contact : citer@univ-nantes.fr (copie à clement.thibaud@univ-nantes.fr, felicien.lemaire@univ-angers.fr et recherche@u-bretagneloire.fr)

Le projet CITER s’associe au LIPE

Le LIPE (Laboratoire d’Innovation Pédagogique sur l’Europe) a pour ambition de créer une plate‐forme numérique permettant de regrouper des ressources pédagogiques innovantes produites par les programmes de recherches nationaux et internationaux travaillant sur l’Europe. Cet outil pluridisciplinaire accueillera des ressources en langues française et anglaise. Elle s’adressera dans un premier temps aux élèves français du secondaire, aux étudiants et aux enseignants. Elle pourra dans un second temps accueillir des ressources pour les élèves du primaire.

Dans cette perpective, CITER a décidé de s’associer à ce projet afin de réaliser de courtes vidéos pédagogiques sur des sujets relatifs au projet de recherche. Ainsi, quatre vidéos sont déjà en cours de réalisation, elles traiteront des notions suivantes :

  • Existe t-il une identité européenne ?
  • La citoyenneté européenne, une citoyenneté de superposition.
  • Quelles sont les droits associés à la citoyenneté européenne ?
  • Introduction au cosmopolitisme.

Ces vidéos seront disponibles début septembre lors de la mise en ligne de la plateforme LIPE.

Plus d’informations sur le projet LIPE en cliquant ici. 

Bibliographie indicative Projet CITER

Une bibliographie indicative à destination de toutes les personnes intéressées par le projet CITER : « L’Europe et les frontières de la citoyenneté », est disponible au téléchargement ci-dessous.

Cette dernière s’organise par axe de recherche, à savoir :

  • Axe 1. Les citoyennetés européennes dans l’expérience impériale et coloniale,
  • Axe 2. Migrations, constructions identitaires, droit des minorités,
  • Axe 3. Citoyenneté et cosmopolitisme.

Cette bibliographie est bien évidemment non exhaustive.

Bibliographie_indicative_Projet_CITER

« Réfugiés : démonter les fausses évidences »

Dans un récent article intitulé : « Réfugiés : démonter les fausses évidences », la journaliste du Monde Julie Clarini met en avant les nombreuses publications en sciences sociales qui s’attachent à rendre intelligible la situation migratoire en Europe et à ses frontières.

Parmi les récentes publications, on notera notamment celle de Anne-Virginie Madeira qui participait en mars dernier à la journée d’étude : « État des lieux de la citoyenneté en Europe », co-organisée par le CRHIA et Alliance Europa et dont l’intervention est à retrouver en podcast en cliquant ici.

Agier Michel et Madeira Anne-Virgine, Définir les réfugiés, Paris, Presse Universitaires de France – PUF, 2017, 112 p.

 

À noter aussi l’ouvrage de la spécialiste des migrations internationales, Catherine Wihtol de Wenden, qui participera vendredi 30 juin 2017 au colloque « L’Histoire migratoire en mouvement : France et Allemagne (19, 20 et 21ème siècle ». Elle interviendra à cette occasion avec une communication intitulée : « Regardes croisés sur la politique migratoire et d’asile en France et en Allemagne ». Retrouvez ici le programme de ces deux jours de conférences.

Wenden Catherine Wihtol de, Migrations: Une nouvelle donne, s.l., Maison des Sciences de l’Homme, 2016, 182 p.

 

Dans la toute nouvelle collection « Bibliothèque des frontières » :

Collectif, Kobelinsky Carolina, Courant Stefan Le et Babels, La mort aux frontières de l’Europe: retrouver, identifier, commémorer, s.l., Le Passager Clandestin, 2017, 123 p.

Collectif, Babels, Bouagga Yasmine et Barré Céline, De Lesbos à Calais: Comment l’Europe fabrique des camps, s.l., Le Passager Clandestin, 2017, 160 p.

 

Enfin :

Bras Hervé Le, L’âge des migrations, Paris, Editions Autrement, 2017, 150 p.

 

L’article de Julie Clarini est lui à retrouver ici.

Recrutement contrat doctoral Labex EHNE – Alliance Europa

Axe 1 : HOMMES, BIENS ET SAVOIRS EN CIRCULATIONS : INTERCONNEXIONS ET RECONFIGURATIONS
Axe 2 : RIVALITES ET ACCOMMODEMENTS : RELATIONS INTERNATIONALES, DIPLOMATIE ET GUERRE

Dans le cadre de l’axe 4 du LabEx EHNE (« L’Europe, les Européens et le monde ») et du projet CITER « L’Europe et les frontières de la citoyenneté » (Alliance Europa), le CRHIA recrute un(e) doctorant(e) à compter du 1er septembre 2017 sur l’histoire contemporaine de l’Europe depuis 1945 jusqu’à nos jours.

Les sujets proposés doivent s’intégrer dans les projets scientifiques de l’axe 4 du LabEx ENHE et du projet CITER. L’ouverture pluridisciplinaire (notamment droit, science politique, civilisations) et la dimension comparative et plurinationale seront très appréciées.

Le doctorant devra participer aux activités du LabEx EHNE en lien avec le post-doctorant chargé de l’animation scientifique du programme, et du projet CITER (Alliance Europa).

La direction sera assurée par un(e) Professeur(e) du CRHIA-Nantes. Possibilité de codirection nationale ou de cotutelle internationale.

Les candidatures sont à envoyer avant le 10/07/2017 à crhia@univ-nantes.fr

Télécharger la fiche de recrutement

Lieu : Université de Nantes – CRHIA
Partenaire : LabEx EHNE (axe 4 – L’Europe, les Européens et le monde), Alliance Europa (projet CITER)
Contact : crhia@univ-nantes.fr

Benjamin Boudou : « La crise migratoire est d’abord une crise de l’identité européenne »

Le Docteur en Science politique Benjamin Boudou a publié au printemps un riche ouvrage aux éditions du CNRS : Politique de l’hospitalité. 

Il a pour cette occasion accordé un entretien à la journaliste du Monde Céline Henne dont voici un extrait :

Qu’est-ce que les conceptions antiques de l’accueil et de l’intégration ont à nous apprendre sur la crise des migrants aujourd’hui ?

Une manière de lire l’histoire grecque et romaine est d’y voir deux modèles d’appartenance et d’unité politique. Les Grecs définissent un corps citoyen exclusif, laissant la possibilité à des étrangers de s’installer mais jamais de s’intégrer. A l’inverse, les Romains, pour des raisons politiques et militaires, ont une vision extensive de la citoyenneté, qui intègre les nouveaux conquis. J’en tire deux conceptions fondamentalement opposées de l’identité politique : l’une, statique, rend impossible l’ajout de nouveaux venus, car cela mettrait en péril l’identité ; l’autre, dynamique, est pensée indépendamment de la constitution à un moment précis du corps citoyen, et s’étend au fur et à mesure de l’intégration des étrangers. Ces idéaux types sont souvent, dans la réalité, plus hybrides, mais ils représentent bien, à mon sens, les deux pôles opposés de réaction en France et en Allemagne face aux réfugiés en 2015-2016. A ce titre, la « crise » migratoire est d’abord une crise de l’identité européenne, qui peine à réconcilier ses valeurs (dynamiques) et ses pratiques (statiques).

Vous pouvez retrouver la suite de cet entretien ici.

Benjamin Boudou était aussi en février dernier l’invité de l’émission Les Nouvelles vagues sur France Culture. L’émission est disponible en podcast en cliquant ici.

Libérer le Nouveau Monde. La fondation des premières Républiques Hispaniques : Colombie et Venezuela

Clément Thibaud, Professeur en Histoire Contemporaine  à l’Université de Nantes et co-porteur du Projet CITER, vient tout juste de faire paraître aux éditions Perséides son dernier ouvrage : Libérer le Nouveau Monde. La fondation des premières Républiques Hispaniques : Colombie et Venezuela (1780 – 1820). 

    Pourquoi les premières républiques du monde hispanique sont-elles nées, au Nord de l’Amérique du Sud, entre Caracas, Carthagène-des-Indes et Bogota ? Comment, à l’aube du XIXè siècle, expliquer le surgissement précoce du régime de l’égalité civile au sein de sociétés organisées par les hiérarchies du statut et de la race ? Que doivent ces nouvelles républiques aux révoltes et aux révolutions de la Caraïbe française ou néerlandaise ? Comment « régénérer » un « peuple esclave » en une nation émancipée, et transformer Indiens, métis et libres de couleur en citoyens ?

Les révolutions de Terre-Ferme forment un pan oublié de l’histoire du républicanisme moderne. Elles voulurent faire d’une société coloniale un peuple d’égaux devant la loi, détruire le principe de la « pureté de sang », abolir la noblesse, sans guère toucher à l’esclavage. Ces guerres d’indépendance furent le fer de lance politique et militaire de l’émancipation de l’Amérique du Sud. Leurs cohortes combattirent jusqu’à Potosi et Bolivar convoqua le congrès à Panama dans le but de fédérer les jeunes nations américaines. L’idée républicaine s’est aussi construite loin de Philadelphie et de Paris, avec le soutien des « gens de couleur ». Ces premiers États sans roi de l’Amérique latine s’inscrivent, de plein droit, dans la séquence des révolutions atlantiques, contribuant ainsi à redessiner la carte politique du monde contemporain.

L’ouvrage est disponible ici. 

« L’histoire migratoire en mouvement : France et Allemagne (19ème-21ème siècle) »

Gwénola SEBAUX (Université catholique de l’Ouest), Jochen OLTMER (Université d’Osnabrück) et Zaihia ZEROULOU (Université Lille-1), ont le plaisir de vous inviter à participer au colloque international :

L’HISTOIRE MIGRATOIRE EN MOUVEMENT : FRANCE et ALLEMAGNE (XIXe, XXe, XXIe siècles)

MIGRATIONSGESCHICHTE IN BEWEGUNG: FRANKREICH und DEUTSCHLAND (19., 20., 21. Jahrhundert)

Du 29 au 30 juin 2017

Dans le cadre du projet CITƐR / Im Rahmen des Projekts CITƐR :

L’Europe et les frontières de la citoyenneté

Ce colloque international (franco-allemand) s’inscrit dans le contexte de la « crise migratoire » ou « crise des réfugiés », à une étape décisive de l’histoire européenne (Brexit, montée des populismes, tendances nationalistes). Le colloque vise à favoriser la compréhension des phénomènes migratoires, afin d’éclairer l’opinion publique et de guider l’action politique.

L’objectif est donc de retracer et d’éclairer les mutations des contextes et des régimes migratoires en Allemagne et en France, depuis le XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Il s’agit d’analyser les particularismes nationaux, dans une perspective bilatérale franco-allemande, et européenne.

Les conférences se feront à parité française et allemande (dans les 2 langues), par des spécialistes allemands et français historiens ou sociologues des migrations.

Ce colloque international est ouvert à tout public intéressé, en accès libre.

Il sera clôt par une Table ronde largement ouverte au grand public, sur la thématique « Migration – Intégration : Regards croisés France-Allemagne ». Cette Table ronde (UFR Pharmacie, Amphi 400) sera présidée par Jean-Marc AYRAULT (sous réserve), et animée par Michel CATALA, directeur d’Alliance Europa.


Consulter le programme.

Inscrivez-vous au colloque ! 

Lieu : MSH Ange-Guépin – 5, Allée Jacques Berque 44000 Nantes – Amphithéâtre Simone-Weil et Faculté de Pharmacie – 9, rue Bias – 44035 Nantes – Amphithéâtre 400

Partenaire : Projet CITER (Alliance Europa ; région Pays de la Loire), MSH Ange-Guépin, Université catholique de l’Ouest, Université Lille-1, Université d’Osnabrück, DAAD

Contact : citer@univ-nantes.fr

Retour sur la journée d’étude du 31 mars 2017

État des lieux de la citoyenneté en Europe

Axe 3 : DYNAMIQUE DES ALTERITES : REPRESENTATIONS ET GOUVERNEMENT DES GROUPES CULTURELS ET RELIGIEUX

La captation sonore de la journée d’études « Etat des lieux de la citoyenneté en Europe » organisée le 31 mars 2017 par S. COUDERC-MORANDEAU, ingénieure CNRS au laboratoire Droit et Changement Social et membre associée au CRHIA – Nantes, A.-S. TRAVERSAC et F. LEMAIRE est disponible.

La journée était organisée dans le cadre du projet régional CITER (« L’Europe et les frontières de la citoyenneté ») porté par le CRHIA et financé par Alliance Europa.

Panel 1 : Stéphanie COUDERC-MORANDEAU et Federica MORELLI

Panel 2 : Nere BESABE et Anne-Virginie MADEIRA

Panels 3 et 4 : Coralie RICHAUD, Christine GUIONNET et Anne-Sophie LAMBLIN GOURDIN

Table ronde : Comment vit-on la citoyenneté dans l’espace européen ?

Pour aller plus loin :

Lieu : MSH Ange-Guépin – 5, Allée Jacques Berque, 44000 Nantes – amphithéâtre Simone-Weil
Partenaire : Projet CITER (RFI Alliance Europa, Région Pays de la Loire), MSH Ange-Guépin, Droit et Changement Social (UMR 6297 CNRS / Université de Nantes), Centre Jean Bodin (EA 4337, Université d’Angers), Centre d’Etudes Constitutionnelles et Politiques (EA 162, Université Paris 2 Panthéon-Assas)
Contact : citer@univ-nantes.fr

Carnet de recherche du projet interdisciplinaire CITER interrogeant les processus de participation de la citoyenneté européenne