Archives de catégorie : Bibliographies

Publications récentes des chercheurs du projet CITER

Ouvrages

  • SEBAUX, Gwénola, (dir.), Identités, migrations et mobilités transnationales. Europe (XIXe – XXIe siècles), Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq 2017 (234 p.)

  • THIBAUD, Clément, Libérer le Nouveau Monde. La fondation des premières républiques du monde hispanique (Colombie et Venezuela 1780-1820), Les Perséides, Mordelles, 2017, (545 p.)

Articles de revues

  • LEMAIRE Félicien, 2017, « Le projet de loi antisexiste d’Yvette Roudy ou de la difficulté à saisir le sexisme par le droit ». Droits, Revue française de théorie, de philosophie et de cultures juridiques. 2017. n°61, 2015 p. 143-170

  • LEMAIRE Félicien, 2016, « Le bonheur est un droit que l’on doit revendiquer! ». In : Culture Sciences. 11 octobre 2016. Nantes : Région Pays de la Loire, 2016. 

  • LEMAIRE Félicien, 2016, « Pourra-t-on un jour revendiquer le “droit au bonheur” devant les tribunaux ? ». In : Angers Mag. 8 décembre 2016. Angers, 2016. 

  • SEBAUX, Gwénola, « La politique migratoire du 3e gouvernement Merkel en temps de crise », Allemagne d’aujourd’hui N° 222, oct-déc. 2017, p. 55-74.

  • SEBAUX, Gwénola, « Nationalité et citoyenneté : L’Allemagne post-migratoire au défi », Allemagne d’aujourd’hui N° 218, oct-déc. 2016, p. 209-224.

  • SEBAUX, Gwénola, « Pegida: émergence, sens et influence d’un mouvement identitaire (trans)national dans l’espace public allemand », Revue d’Allemagne N°48 (2), juil.-déc. 2016, p. 187-199.

  • SEBAUX, Gwénola, „Die Deutschen in Paris – eine Hassliebe“ in Claire Demesmay, Christine Pütz, Hans Stark (éd.), Frankreich und Deutschland – Bilder, Stereotype, Spiegelungen. Wahrnehmung des Nachbarn in Zeiten der Krise. DGAP-Schriften zur Internationalen Politik, Berlin, Nomos Verlag, 2016, p. 131-146.

  • THIBAUD, Clément, « La crisis imperial como una experiencia compleja, 1808-1825 », Ayer, n°108, 2017, p. 307-337, avec Marcela Echeverri, Marta Lorente, Rodrigo Moreno, José María Portillo Valdés.

  • THIBAUD, Clément, « Les Indépendances dans l’espace atlantique, v. 1763-v. 1829 », Annales Historiques de la Révolution française, n° 1, 2016, avec Marc Belissa, Manuel Covo, Jack Rakove, p. 167-198.

Articles dans des ouvrages collectifs

  • LEMAIRE Félicien, 2016,« Propos introductifs ». In : La beauté : aspects juridiques et politiques. 09/04/2015, Angers. Presses universitaires juridiques de Poitiers, LGDJ-Lextenso éditions, p. 15-19. ISBN : 979-10-90426-50-4.

  • LEMAIRE Félicien, 2016, « Existe-t-il un peuple dans la République ? ». In : L’unité de la République et la diversité culturelle. 31/10/2014, Saint-Denis de La Réunion. PUAM, p. 13-23. ISBN : 9782731410082.

  • LEMAIRE Félicien, 2016, « Sur la distinction entre le bonheur et le bien-être dans les constitutions ». In : Première rencontre d’Angers BonDroit – Doctrine et réalité(s) du bonheur . 8-9/12/2016, Angers. Mare et Martin, Doctrine et réalité(s) du bonheur, 2016. ISBN : 978-2849343371.

  • SEBAUX, Gwénola, « L’Allemagne peut-elle (doit-elle, veut-elle) assumer un leadership européen en matière migratoire ? » in Beyza Ç. TEKİN & Didem DANIŞ (Dir.), Visions croisées autour des frontières européennes : mobilité, sécurité et frontières, Editions de l’Université Galatasaray, Istanbul, 2017, p. 61-74

  • SEBAUX, Gwénola, « Reconstructions identitaires par-delà les frontières : le cas des Allemands du Banat » in Gwénola Sebaux (dir.), Identités, migrations et mobilités transnationales. Europe (XIXe – XXIe siècle), Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq 2017, p. 83-93

  • SEBAUX, Gwénola, « Introduction » in Gwénola Sebaux (dir.), Identités, migrations et mobilités transnationales. Europe (XIXe – XXIe siècle), Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq 2017, p. 11-19

  • SEBAUX, Gwénola, “The Banat Germans in the early 21st Century. Which Heritage? Which Memory? Which Identity ?” in Vasile Docea (éd.), Paths to Belonging. Constructing local Identity in Banat by Means of cultural Heritage and Historiography, Nomos Verlag, Baden-Baden 2016, p. 122-145.

  • SEBAUX, Gwénola, « Destinées russe-allemandes: Exode et déportation des Allemands de Russie » in Carola Hähnel-Mesnard, Dominique Herbet, Fuite et expulsion des Allemands. Transnationalité et représentations 19e-21e siècle, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq 2016, p. 79-88.

  • SEBAUX, Gwénola, « Les Allemands du Banat, Fuite, émigration, éclatement d’une collectivité historique » in Carola Hähnel-Mesnard, Dominique Herbet, Fuite et expulsion des Allemands. Transnationalité et représentations 19e-21e siècle, Presses universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq 2016, p. 315-324.

  • THIBAUD, Clément, « Republicanism », in Trevor Burnard (dir.), Oxford Bibliographies in Atlantic History, New York, Oxford University Press, 2016.

  • THIBAUD, Clément, « 1983 : Benedict Anderson dévoile le fondement fictionnel des nations », in Cyril Lemieux (dir.), Pour les sciences sociales. 101 livres, Paris, Editions de l’EHESS, 2017, p. 101-105.

  • THIBAUD, Clément, « Idées et pratiques révolutionnaires », in Pierre Singaravélou et Sylvain Venayre (dir.), Histoire du monde au XIXe siècle, Paris, Fayard, 2017, p. 123-136.

  • THIBAUD, Clément, « Naissance de la Colombie », in Pierre Singaravélou et Sylvain Venayre (dir.), Histoire du monde au XIXe siècle, Paris, Fayard, 2017, p. 242-245.

Bibliographie indicative Projet CITER

Une bibliographie indicative à destination de toutes les personnes intéressées par le projet CITER : “L’Europe et les frontières de la citoyenneté”, est disponible au téléchargement ci-dessous.

Cette dernière s’organise par axe de recherche, à savoir :

  • Axe 1. Les citoyennetés européennes dans l’expérience impériale et coloniale,
  • Axe 2. Migrations, constructions identitaires, droit des minorités,
  • Axe 3. Citoyenneté et cosmopolitisme.

Cette bibliographie est bien évidemment non exhaustive.

Bibliographie_indicative_Projet_CITER

“Réfugiés : démonter les fausses évidences”

Dans un récent article intitulé : “Réfugiés : démonter les fausses évidences”, la journaliste du Monde Julie Clarini met en avant les nombreuses publications en sciences sociales qui s’attachent à rendre intelligible la situation migratoire en Europe et à ses frontières.

Parmi les récentes publications, on notera notamment celle de Anne-Virginie Madeira qui participait en mars dernier à la journée d’étude : “État des lieux de la citoyenneté en Europe”, co-organisée par le CRHIA et Alliance Europa et dont l’intervention est à retrouver en podcast en cliquant ici.

Agier Michel et Madeira Anne-Virgine, Définir les réfugiés, Paris, Presse Universitaires de France – PUF, 2017, 112 p.

 

À noter aussi l’ouvrage de la spécialiste des migrations internationales, Catherine Wihtol de Wenden, qui participera vendredi 30 juin 2017 au colloque “L’Histoire migratoire en mouvement : France et Allemagne (19, 20 et 21ème siècle”. Elle interviendra à cette occasion avec une communication intitulée : “Regardes croisés sur la politique migratoire et d’asile en France et en Allemagne”. Retrouvez ici le programme de ces deux jours de conférences.

Wenden Catherine Wihtol de, Migrations: Une nouvelle donne, s.l., Maison des Sciences de l’Homme, 2016, 182 p.

 

Dans la toute nouvelle collection “Bibliothèque des frontières” :

Collectif, Kobelinsky Carolina, Courant Stefan Le et Babels, La mort aux frontières de l’Europe: retrouver, identifier, commémorer, s.l., Le Passager Clandestin, 2017, 123 p.

Collectif, Babels, Bouagga Yasmine et Barré Céline, De Lesbos à Calais: Comment l’Europe fabrique des camps, s.l., Le Passager Clandestin, 2017, 160 p.

 

Enfin :

Bras Hervé Le, L’âge des migrations, Paris, Editions Autrement, 2017, 150 p.

 

L’article de Julie Clarini est lui à retrouver ici.

Benjamin Boudou : “La crise migratoire est d’abord une crise de l’identité européenne”

Le Docteur en Science politique Benjamin Boudou a publié au printemps un riche ouvrage aux éditions du CNRS : Politique de l’hospitalité. 

Il a pour cette occasion accordé un entretien à la journaliste du Monde Céline Henne dont voici un extrait :

Qu’est-ce que les conceptions antiques de l’accueil et de l’intégration ont à nous apprendre sur la crise des migrants aujourd’hui ?

Une manière de lire l’histoire grecque et romaine est d’y voir deux modèles d’appartenance et d’unité politique. Les Grecs définissent un corps citoyen exclusif, laissant la possibilité à des étrangers de s’installer mais jamais de s’intégrer. A l’inverse, les Romains, pour des raisons politiques et militaires, ont une vision extensive de la citoyenneté, qui intègre les nouveaux conquis. J’en tire deux conceptions fondamentalement opposées de l’identité politique : l’une, statique, rend impossible l’ajout de nouveaux venus, car cela mettrait en péril l’identité ; l’autre, dynamique, est pensée indépendamment de la constitution à un moment précis du corps citoyen, et s’étend au fur et à mesure de l’intégration des étrangers. Ces idéaux types sont souvent, dans la réalité, plus hybrides, mais ils représentent bien, à mon sens, les deux pôles opposés de réaction en France et en Allemagne face aux réfugiés en 2015-2016. A ce titre, la « crise » migratoire est d’abord une crise de l’identité européenne, qui peine à réconcilier ses valeurs (dynamiques) et ses pratiques (statiques).

Vous pouvez retrouver la suite de cet entretien ici.

Benjamin Boudou était aussi en février dernier l’invité de l’émission Les Nouvelles vagues sur France Culture. L’émission est disponible en podcast en cliquant ici.